Les solutions Hydro-Alcooliques (SHA) hors de cause

Les solutions Hydro-Alcooliques (SHA) hors de cause (14 mars 2018)

A 2 reprises, en 2015 et en 2017, les Solutions Hydro-Alcooliques (SHA) ont été mises en cause dans les mass média.

En juin 2015 un article pseudo-scientifique laissait entendre que les SHA contenaient du Bisphénol A ; en juin 2017, de nombreux quotidiens et hebdomadaires de la presse grand public laissaient entendre cette fois-ci que les SHA contenaient du triclosan et du triclocarban.

A chaque fois l’information erronée a néanmoins été à l’origine de défiance, de méfiance parmi les personnels de nombreux établissements de soins.

Le lien que vous trouverez à la fin de ce paragraphe vous permettra de lire l’analyse du Dr Pierre Parneix, Président de la Société Française d’Hygiène Hospitalière, suite à la récente parution d’une publication australienne évoquant une résistance de certaines bactéries aux SHA.

Vous constaterez qu’une fois encore le traitement de l’information n’est pas ce que l’on est en droit d’attendre avec des conclusions hâtives et sans fondements solides.

Pour mémoire et sans entrer dans les détails, l’alcool est à l’origine d’une dénaturation des protéines, de la dissolution des structures des bactéries, ce mécanisme d’action ne se prêtant pas vraiment à la survenue de résistances bactériennes.

 

Dr Jean-Yves Dusseau- Infectiovigilance- Responsable UPIAS.

 

https://sf2h.net/lanti-bad-buzz-combat-quotidien-mene-sf2h